Download Quebec, 1759 : Le siege et la bataille by Charles Perry Stacey, Michael Boire PDF

By Charles Perry Stacey, Michael Boire

Show description

Read or Download Quebec, 1759 : Le siege et la bataille PDF

Similar french books

Protection de l'Environnement Sur les Plates Formes Industrielles

Les plates-formes industrielles ou websites multi-exploitants représentent un défi pour le droit de l'environnement. L'adaptation du droit des installations classées y est difficile, du fait de los angeles multiplication des opérateurs et de los angeles superposition des droits privé et public. L'effectivité du droit de l'environnement est réduite, l'appréciation et l. a. prévention des risques environnementaux et industriels étant à l. a. fois collectives et individuelles.

Extra info for Quebec, 1759 : Le siege et la bataille

Sample text

Halifax, Wolfe a su donner des ordres précis et compétents ; sa forte personnalité a probablement impressionné ses hommes et ses officiers avant que ses troupes ne fassent voile. Mais ses régiments possédaient déjà leurs extraordinaires qualités avant qu’il n’en prenne le commandement. Ils les avaient acquises par des années de formation et d’expérience. Plus que quiconque, c’est cette armée efficace, puissante et bien rodée qui doit être considérée comme la véritable héroïne de la campagne de Québec.

C’était un soldat courageux, expérimenté, accompli. Il n’y a toutefois pas lieu de le tenir pour un génie militaire ; il a même commis quelques erreurs d’envergure. En ce qui concerne ses rapports avec Vaudreuil, on ne peut s’empêcher de penser qu’un homme plus calme et plus prudent, mieux doté de ces talents quasi politiques si 23 Qu ébec , 1 7 5 9 : l e s ièg e e t la bata i lle ­ écessaires à tout commandant en chef, aurait peut-être évité que la situation ne se n dégrade comme elle l’a fait.

Carleton l’accompagne à présent, de même que le capitaine William Delaune, du 67e régiment d’infanterie, celui de Wolfe. Howe et Delaune vont être appelés à diriger l’assaut désespéré sur les falaises le fameux 13 septembre. Le général Fuller n’exagère sans doute pas beaucoup quand il affirme que Wolfe était secondé par « le corps d’officiers anglais probablement le plus qualifié qui ait jamais été dépêché sur le terrain5 ». Certains admirateurs de Wolfe affirment qu’au printemps 1759, à Halifax et Louisbourg, il avait réussi à constituer une véritable armée à partir d’un amalgame hétéroclite d’unités.

Download PDF sample

Rated 4.02 of 5 – based on 19 votes